Accompagner les jeunes, dans les CFA franciliens, vers la signature d’un contrat d’apprentissage

Objectifs de l'aide :

Ce dispositif favorise l’entrée des jeunes en formation sans contrat d’apprentissage et vers la signature d’un contrat, grâce à un accompagnement du CFA pour la mise en relation avec des entreprises.

Il permet également à des jeunes, dont le contrat a été rompu, de poursuivre leur formation au sein du CFA dans l’attente d’une nouvelle signature de contrat.

Enfin, il propose une découverte et/ou une préparation à l’entrée en apprentissage, par le biais d’un accompagnement renforcé avec une remise à niveau sur les compétences clés, l’appropriation des codes de l’entreprise, la  préparation au référentiel de formation et l’aide à la signature d’un contrat en apprentissage.

Bénéficiaires

L’aide régionale est versée aux CFA franciliens, mais les premiers destinataires de cette mesure sont les jeunes 16 à 25 ans (moins dans certains cas), en priorité les moins qualifiés. Les personnes en situation de handicap peuvent bénéficier de cet accompagnement sans limites d’âge

Critères d'éligibilité

Tout CFA souhaitant adhérer au dispositif d’accès à l’apprentissage transmet son projet au service régional de l’Accès à l’Alternance et à l’Emploi, suivant un dossier type accessible lors de l’appel à candidature annuel.

Nature des projets soutenus

 

Le dispositif d’Accès à l’apprentissage se décline en quatre types d’actions appelées « passerelles » :

  • Une passerelle « découverte des métiers et de l'apprentissage »

Celle-ci permet :

  • la découverte des métiers et de la formation par la voie de l’apprentissage
  • l’aide à l’orientation et à la consolidation du projet professionnel.
  • Une passerelle « accès à un contrat »

Cette passerelle permet à des jeunes sans contrat d’apprentissage de commencer leur parcours de formation avec les apprentis, dès la rentrée, en étant accompagnés par le CFA pour trouver un contrat d’apprentissage, grâce notamment à la formation aux techniques de recherche d’entreprise. Elle permet également la continuité du parcours de formation dans le cas où le contrat n’aurait pas pu être signé en période légale de signature.

  • Une passerelle « maintien en formation » :

Cette passerelle doit permettre à des jeunes, dont le contrat a été rompu, de terminer leur cycle de formation, dans l’attente d’une nouvelle signature de contrat.

  • Une passerelle « accompagnement vers l’apprentissage »

Il s’agit d’accompagner les jeunes, individuellement ou collectivement, pour renforcer leur niveau sur les compétences clés et pour l’acquisition des prérequis nécessaires à leur entrée en apprentissage. Cette passerelle aborde également les aspects relatifs à la posture professionnelle et la connaissance des codes de l’entreprise.

Modalités de l’aide 

La Région intervient sous la forme de subventions versées aux CFA,  dont le montant varie en fonction de la nature des projets proposés et du nombre de places accordées.