La Région Île-de-France, en partenariat avec Île-de-France Mobilités, SNCF, la RATP et avec le soutien technique d’Airparif, s’engage pour tester des solutions innovantes d’amélioration de la qualité de l’air dans les enceintes ferroviaires souterraines.

La qualité de l’air a été placée en tête des priorités de la Région en matière d’environnement et de santé. Première stratégie régionale de la mandature, le plan « Changeons d’air en Île-de-France » a été adopté dès le 17 juin 2016 pour agir de manière transversale sur les causes structurelles des pollutions franciliennes.

L’amélioration de la qualité de l’air intérieur a été identifiée comme une priorité de ce plan. C’est pourquoi, dans le plan « Changeons d’air en Île-de-France » la Région a décidé de soutenir des projets pilotes visant à expérimenter des équipements permettant d’améliorer de manière ambitieuse la qualité de l’air dans les espaces souterrains des transports en commun.

Objectifs de l'aide

Le présent appel à projets vise à tester des solutions nouvelles, pilotes et reproductibles, afin d’améliorer, plus rapidement et plus efficacement encore, la qualité de l’air dans les enceintes ferroviaires souterraines.

Les solutions proposées doivent être innovantes et devront répondre à une ou plusieurs problématiques liées à la qualité de l’air dans les enceintes ferroviaires souterraines : filtration/ventilation des espaces souterrains, réduction des émissions du matériel roulant, gestion des chantiers, réduction de l’exposition des travailleurs et des usagers, traitement des bouches extérieures d’aération…

Bénéficiaires

L’appel à projets s’adresse aux acteurs de solutions techniques de dépollution souterraine, incluant les start-up, les PME, ainsi que les grands groupes.

Critères d'éligibilité

Les critères généraux et techniques qui entreront en compte dans la sélection des candidats sont détaillés dans le règlement disponible au téléchargement en bas de page.

Les enceintes ferroviaires souterraines sont des milieux présentant des contraintes diverses et importantes. Les candidats devront veiller à adapter leur offre à ces zones d’expérimentations très spécifiques. Voir fiche téléchargeable.

Nature des projets soutenus

Les projets porteront sur des solutions de piégeage ou de réduction à la source des polluants présents dans les enceintes ferroviaires souterraines.

Démarches

Dans leur réponse, les entreprises doivent fournir :

  • Une présentation de l’entreprise ou du consortium (ou Executive Summary, avec éléments financiers, offres, équipe, …)
  • Une offre technique (intégrant des informations sur l’encombrement de la solution, le poids, la dépense énergétique, les émissions sonores, …)
  • Les résultats des tests déjà réalisés (pour preuve de maturité de la solution)
  • Un chiffrage des solutions proposées et du montant d’aide sollicité
  • Des références 

Le dossier de candidature devra être concis, illustrés par des visuels et des chiffres clés aidant à la compréhension. Le dossier devra mettre en avant le fait que le candidat a conscience d’intervenir dans un environnement dont il a compris les contraintes générales (voir fiche téléchargeable).

La Région organise une rencontre d’échange entre les postulants potentiels et les spécialistes de la RATP et SNCF le 18 mai 2018 de 9h30 à 13h. Inscription obligatoire sur air-qualiteatiledefrance [dot] fr (deux personnes par entreprise maximum).

Les candidats doivent adresser leur dossier en deux exemplaires sur support papier et sur support numérique (clé USB, CD, DVD, …) au plus tard le 15 Juin 2018 à 17 heures : Région Île-de-France | Pôle Cohésion territoriale | Direction de l'environnement | Innovons pour l'air de nos stations
2, rue Simone-Veil 93400 Saint-Ouen