Du 03 oct. 2018 au 19 déc. 2018

Arrière toutes ! Des villes de banlieue dans la Grande Guerre

La rédaction
La Maison de Banlieue d'Athis-Mons fait revivre, jusqu'au 19 décembre, le souvenir de la Grande Guerre à travers les aménagements urbains qu'elle a provoqués.

Dans le cadre de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale, la Maison de Banlieue et de l’Architecture, à Athis-Mons (91), propose jusqu'au 19 décembre une exposition intitulée « Arrière toutes ! Des villes de banlieue dans la Grande Guerre ».

Soutenue par la Région à hauteur de 4.000€, cette exposition s'intéresse aux territoires de l’arrière qui, s’ils n’ont pas subi les combats, ont connu d'importants bouleversements. Usines d'armement, hôpitaux militaires, aérodromes, sans oublier le camp retranché de Paris, destiné à protéger la capitale, y ont été aménagés. Des installations provisoires dont le souvenir s'est perdu et qui renaissent ici grâce à un travail de recherche mené depuis 2015.

L'occasion de se rappeler par exemple que le lycée Jean-Baptiste-Corot de Savigny-sur-Orge (91) a abrité un hôpital militaire ou que le quartier de Port-Aviation à Viry-Châtillon (91) doit son nom au premier aérodrome organisé du monde.

À noter : le Cahier de la Maison de Banlieue et de l’Architecture d'octobre 2018 est consacré à l’exposition (96 p., 12€). Cliquez ici pour plus d'infos.

Tags

Infos pratiques

Adresse : 
Maison de Banlieue et de l’Architecture
41 rue Geneviève-Anthonioz-de-Gaulle
91200 Athis-Mons
Accès : 

RER C (Athis-Mons)

Gratuit

Mercredi et samedi de 14h à 18h (scolaires et groupes sur rendez-vous)

Fermé le samedi 3 novembre