Le 12 mar. 2019
La rédaction

Colloque dispositifs médicaux Medicen/Snitem

La Région, avec Medicen Paris Region et le Snitem, présente, ce 12 mars à Saint-Ouen, ses aides aux entreprises du secteur des dispositifs médicaux et de diagnostic « in vitro » (DM/DMDIV).

La Région Île-de-France, le pôle de compétitivité Medicen Paris Region et le Snitem fixent un grand rendez-vous, ce 12 mars au siège de la Région, à Saint-Ouen (93), aux entreprises spécialisées dans les dispositifs médicaux et le diagnostic in vitro (DM/DMDIV).

Objectif : leur présenter les dispositifs de soutien et d'aide pour qu'elles puissent se mettre en conformité avec les nouveaux règlements européens.

Pour les entreprises concernées, l'enjeu est majeur. Les efforts humains et financiers que cela implique d'ici 3 ans sont si importants qu'un accompagnement est nécessaire dans cette transition.

Au programme de 14h à 17h :

  • Intervention de Marie-Christine Dirringer, déléguée spéciale à la Smart Région, Farida Adlani, vice-présidente chargée des Solidarités, de la Santé et de la Famille, d'Alexandra Dublanche, vice-présidente chargée du Développement économique, de l’Agriculture et de la Ruralité, et de
  • Présentation du contexte actuel du marché des dispositifs médicaux et de l'impact du nouveau règlement européen par le Snitem.
  • Présentation des offres de services pour les entreprises des DM/DMDIV par Medicen Paris Region.
  • Présentation des aides « Up » de la Région et du nouveau dispositif Accompagnement Smart Industrie, mis en place avec le Cetim.

Pour la Région, apporter son aide aux entreprises des DM/DMDIV, c'est aider un secteur en pleine croissance, mais aussi contribuer à améliorer la qualité de vie des Franciliens, en matière de prévention ou de traitement des maladies chroniques.

 

Infos pratiques

Adresse : 
Conseil régional d'Île-de-France
5 rue Madame-de-Staël
93400 Saint-Ouen
Accès : 

métro 13 (Mairie-de-Saint-Ouen)

Les nouveaux usages numériques au service de la transparence des politiques publiques, des lycéens, des entreprises ou encore des transports, c’est le principe de la « Smart Region ». Valérie Pécresse en a présenté les principales orientations, qu’elle souhaite mettre en œuvre pour la Région, avant la séance du Conseil régional de la semaine prochaine.