Du 26 déc. 2018 au 26 jan. 2019

Production ciné-TV soutenue : « L'Homme fidèle » en salles

La rédaction
À voir depuis ce 26 décembre, un film mi-comédie mi-thriller dans lequel Louis Garrel tente de reconquérir Laetitia Casta, qui l'a quitté il y a 10 ans.

Abel (Louis Garrel) et Marianne (Laetitia Casta) sont séparés depuis 10 ans. Alors qu’ils se retrouvent, Abel décide de reconquérir Marianne. Mais les choses ont changé : Marianne, devenue veuve, a un fils, Joseph, et sa tante, la jeune Ève (Lily-Rose Depp), a grandi et elle est amoureuse d'Abel…

À découvrir en salles depuis ce 26 décembre, L'Homme fidèle est le 2d film du comédien Louis Garrel (après Les Deux Amis). Et il a été produit avec le soutien de la Région.

Coécrit par Louis Garrel et Jean-Claude Carrière, ce film bref (1h15) oscille entre comédie sentimentale et suspense à la Hitchcock. Le virage narratif intervient avec un aveu du jeune Joseph à Abel dont il ne voit pas la venue d'un bon œil : sa mère a tué son père, et il a des preuves.

Ayant pour cadre un Paris hivernal déserté, c'est aussi un film de cinéphile qui cite et détourne de grandes signatures de la Nouvelle Vague, de Truffaut au Chabrol de La Femme infidèle. Abel en est tout le contraire : il est fidèle à lui-même et à son amour pour Marianne.

Louis Garrel est le fils du cinéaste Philippe Garrel, dont la Région a soutenu les films La Jalousie (2013), J'ai gardé les anges (2010) et La Frontière de l'aube (2007). Sa mère, Brigitte Sy, actrice dans de nombreux films, en a également réalisé un avec l'aide de la Région (Les Mains libres en 2008).

Photo : © Why Not Productions

Infos pratiques

Adresse : 
dans les salles

Aide régionale (Fonds de soutien) : 156.000€
Aide régionale
Date de clôture : 
15 jan. 2019
Le Fonds de soutien Cinéma et Audiovisuel de la Région Île-de-France est une aide à la production sélective et remboursable visant à soutenir la diversité de la création et à créer un effet structurant sur le secteur cinématographique et audiovisuel en Île-de-France.

Alors que 50% des tournages français ont lieu en Île-de-France, où ils génèrent plus de 130.000 emplois, la Région a augmenté dès 2017 son soutien au secteur cinéma-audiovisuel. Elle consacre 20,5 M€ par an à des productions ciné et TV, mais aussi à des festivals, des scénaristes ou encore l’équipement de salles indépendantes. Les chiffres et les infos clés.