La rédaction

Déjà 400 recrutements dans le bassin d’emploi Porte Sud du Grand Paris

L'action coordonnée des acteurs de terrain du bassin d'emploi composé de 54 communes à cheval entre l’Essonne et la Seine-et-Marne a porté ses fruits : de nombreux postes ont pu être créés dans le domaine de la logistique en Île-de-France.

En 2018, la Région et l’État ont lancé la démarche des bassins d’emploi pour soutenir la croissance et l’emploi sur le territoire. Les 25 bassins, définis en 2 temps, sont désormais opérationnels et la démarche porte ses fruits : ainsi, la « task force » mise en place dans le bassin Porte Sud du Grand Paris a déjà permis le recrutement de plus de 400 demandeurs d’emploi dans 4 entreprises nouvellement implantées sur le territoire, STEF, East Balt, UPS et les promenades de Brétigny.

Qu'est-ce qu'un bassin d'emploi ?
Il s’agit de mobiliser l’ensemble des acteurs franciliens du développement économique, de l’emploi et de la formation, publics et privés pour faciliter l’identification des besoins en compétences et proposer une offre de formation professionnelle et d’orientation adaptée afin d’améliorer l’adéquation entre l’offre et la demande d’emploi. Ces bassins d’emploi, copilotés par un élu régional et un représentant de l’État sur le territoire, contribuent au déploiement des politiques régionales en les adaptant aux réalités économiques de chaque territoire. Les besoins en formation professionnelle sont désormais identifiés à l’échelle des bassins afin de mieux correspondre aux métiers en tension et aux besoins des entreprises. De telles initiatives sont engagées dans les 25 bassins franciliens pour faciliter l’accès des Franciliens à l’emploi.

Accompagner les entreprises nouvellement implantées

À l’origine, la « task force recrutement » avait pour but de répondre aux besoins en main-d’œuvre liés à l'installation de grands opérateurs logistiques, comme le site de commerce en ligne Amazon à Brétigny-sur-Orge (91) ou le transporteur UPS à Évry et Corbeil-Essonnes (91).

À l’annonce de l’implantation future d’Amazon à Brétigny, Pôle emploi a proposé de mettre en synergie les moyens des partenaires et de réfléchir à des modalités de collaboration pour faciliter les recrutements. La « task force » a été créée au printemps 2017, et l’animation, confiée à Pôle emploi. Elle réunit les acteurs de l’emploi de la communauté d’agglomération de Cœur d’Essonne autour d’une feuille de route et d’une charte de fonctionnement. La « task force » a ensuite été élargie au bassin Porte Sud du Grand Paris lors de la mise en place des bassins emploi formation. Un axe de travail a été défini pour accompagner les besoins en recrutements des entreprises, notamment dans la logistique et le e-commerce sur le territoire. Des demandeurs d’emploi ont été repérés, informés et préparés en 2018.

Brigitte Pennec, secrétaire générale de la Direction territoriale de l’Essonne de Pôle emploi.

La Région et l’État ont inscrit cette « task force » à l’échelle du bassin Porte Sud du Grand Paris, composé de 54 communes à cheval entre l’Essonne et la Seine-et-Marne, pour lui donner une nouvelle dimension en termes d’emplois. En parallèle, et en concertation avec chacun des acteurs du secteur, la démarche a été étendue aux métiers du e-commerce en plus de la logistique, pour répondre à la problématique des métiers en tension dans le territoire.

Un emploi ou un plan de formation

Sans cette mise en cohérence et cette coordination fine des différents acteurs sur le terrain, il n’aurait pas été possible de répondre à ces forts besoins de recrutement localisés et limités dans le temps.

En complément de l’emploi, la « task force » permet aussi d’agir sur le volet formation. Plus de 315 informations collectives ont été organisées auprès de demandeurs d’emploi afin de leur présenter les besoins des entreprises. À l’issue des rendez-vous, si un emploi ne leur était pas proposé, un plan de formation était mis en place en adéquation avec les profils recherchés par les entreprises.

Forte du succès des précédentes opérations, la « task force » travaille actuellement sur 2 nouvelles campagnes de recrutements d’envergure. L’une concerne le futur centre de distribution d’Amazon, dont l’implantation avait été différée et qui ouvrira prochainement. Et l’autre, Casino, géant de la grande distribution qui envisage la création de 400 à 450 emplois dans le bassin d’ici à 2020.

Découvrez les 25 bassins d'emploi franciliens sur Cartoviz

Photo : site de logisitique © Getty Images