Des entreprises roulent au vert grâce à la Région

Un an après le lancement de l'aide régionale à l'acquisition de véhicules propres pour les entreprises artisanales notamment, deux bénéficiaires témoignent. L'un a choisi l'électrique, l'autre le gaz naturel.
Bilan 2017-2018 
► 337 dossiers notifiés en un an
472 véhicules en partie financés, dont : 
  • 428 véhicules électriques
  • 42 véhicules au gaz naturel (GNV) 
  • 2 véhicules à hydrogène
► Montant d’aides engagé en un an : 1,7M €

Afin de lutter contre la pollution de l'air, la Région facilite le remplacement des véhicules des professionnels, taxis et artisans franciliens. Elle leur propose depuis octobre 2017 une aide à l'achat de véhicules professionnels électriques, au gaz naturel ou à hydrogène, qui s'est étendue, depuis, aux deux-roues, trois-roues et quadricycles électriques.

Les entreprises Moulinot Compost et Biogaz et Les confitures de Justine ont toutes deux bénéficié d'un tel soutien financier régional pour l'achat de leurs véhicules professionnels. Témoignages.

 

 

Moulinot, Compost et Biogaz, Paris.
 
Aide à l’achat de 5 véhicules utilitaires de plus de 3,5 t : 45.000€

Témoignage de Fabien Delory, directeur général.

Nous sommes créateurs de lombricompost haute couture et d'énergie verte à partir de restes alimentaires. Nous formons les restaurants au tri des biodéchets puis nous les collectons grâce à nos camions écologiques. Nous les transformons ensuite par compostage et méthanisation. Le transport est central dans notre activité. Nous disposons de plus de 600 points de collecte en Île-de-France, que nous relevons plusieurs fois par semaine. Nous avons fait le choix de constituer une flotte fonctionnant exclusivement au GNV (NDLR : gaz naturel pour véhicule) afin de limiter notre impact environnemental et mettre en œuvre une démarche concrète d'économie circulaire. Nous disposons actuellement de 21 véhicules, dont 5 acquis avec le soutien de la Région, pour un montant total de 45.000 €.
Même si les stations pour alimenter nos camions en gaz sont encore rares et que l'autonomie des véhicules reste limitée, les avantages sont nombreux : nos véhicules sont écologiques puisqu’ils polluent beaucoup moins que les camions habituels qui roulent à l'essence ou au diesel. Ils sont silencieux, donc idéals pour circuler en ville, de nuit. Ils permettent aussi de réaliser des économies sur les coûts de carburant. Au bout d'un an d'activité, nous avons stabilisé notre processus et les qualités de notre lombricompost. Après les agriculteurs et les maraîchers bio d'Île-de-France, il sera également disponible dans les prochaines semaines pour les plantations des particuliers.

 

Les confitures de Justine, Beynes (78)

Aide à l’achat d’un véhicule utilitaire électrique : 6.000€

Témoignage de Justine Le Corre, fondatrice.

Je me suis lancée en décembre 2018 dans la confection de confitures artisanales à la manière de nos grand-mères, à côté de Thoiry dans les Yvelines. Je n’utilise que des produits naturels : des fruits, que j’achète pour la plupart à Rungis, du sucre et de la pectine de citron et de pomme. Ma production correspond aujourd’hui à 800 pots de confitures par mois. Je vends essentiellement mes 40 références sur les marchés et dans les petits commerces d'Île-de-France. Je roule personnellement en électrique depuis 2016. J’ai tout de suite su que je voulais un véhicule électrique pour mon activité professionnelle. J’ai choisi un véhicule électrique neuf toutes options en mars 2018, notamment grâce à l’aide de 6.000€ de la Région Île-de-France. Résultat : j’ai pu acquérir ce véhicule électrique au prix d’un véhicule classique. Je l’utilise pour des petits déplacements au quotidien. Les avantages sont multiples : c’est un véhicule propre, silencieux, économique et confortable. Au début, j’ai suscité pas mal de curiosité autour de moi. Les gens ont des préjugés sur l’électrique comme le fait qu’on ne puisse pas faire de longues distances. Au bout de 6 mois, les plus sceptiques ont changé d’avis. Mon expérience de l’utilitaire électrique a inspiré d’autres artisans commerçants, fournisseurs et clients qui font face à la hausse du prix du carburant.

Vers une nouvelle mobilité hydrogène

L’hydrogène donne de nouvelles opportunités pour l’autoconsommation d’énergies locales. C’est un vecteur énergétique qui permet le stockage d’électricité produite par des énergies de récupération, l’éolien, le solaire et le photovoltaïque.
La Région s’associe à l’Association française pour l’hydrogène et les piles à combustible (AFHYPAC) pour favoriser l’émergence de projets opérationnels liés au développement et à la production d’hydrogène en Île-de-France, à l’extension de l’offre de véhicules munis de piles à combustible et au déploiement de stations de recharge. La Région et l’AFHYPAC expriment une volonté commune de faire des Jeux olympiques de 2024 une vitrine de valorisation des mobilités propres, dont l’hydrogène produit par des énergies renouvelables et de récupération.

Photos : © DR

Tags