PRIC : accès facilité à la formation pour près de 80 000 Franciliens en 2019

Le Pacte régional pour l’investissement dans les compétences (PRIC), signé ce 4 avril entre l'État et la Région, renforce l'offre de formation en Île-de-France, notamment à destination des publics éloignés de l’emploi.

Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, a signé ce 4 avril 2019 avec l’État le Pacte régional pour l’investissement dans les compétences (PRIC). En clair, cela signifie qu'est lancé le déploiement du Plan d’investissement dans les compétences (PIC), signé en 2018 entre l'État, la préfecture de région et la Région.

 

36 000 places de formation de plus qu'en 2018

Dans le cadre du Pacte régional d’investissement dans les compétences 2019-2022, la Région Île-de-France subventionne à hauteur de 772 millions d’euros la formation. Ce qui permettra de faciliter l’accès à la formation à 78 305 Franciliens (jeunes et demandeurs d’emploi) pour l’année 2019, auxquels s’ajouteront 45 500 formations financées par Pôle emploi chaque année (soit une augmentation de près de 36 000 places par rapport à l’année 2018).

 

Technologies numériques et formations linguistiques

Aussi quantitatif que qualitatif, le Pacte régional prévoit de nouvelles actions pour mieux répondre aux besoins émergents des employeurs en matière de compétences. Il intégrera davantage les technologies numériques dans l’acquisition des savoirs, sans oublier la formation linguistique : 15 millions d’euros par an seront engagés dans la formation linguistique de 7 000 bénéficiaires.

 

Les publics éloignés de l’emploi privilégiés par le PRIC

Le PRIC sécurisera également les parcours de formation des personnes les plus fragiles en :

  • luttant notamment contre « l’illectronisme », c'est-à-dire les difficultés face aux outils numériques, dans les quartiers et en développant l’usage du numérique dans les structures d’insertion,
  • ainsi qu’en assurant une meilleure prise en charge des personnes en situation de handicap dans les organismes de formation.

 

63 000 Franciliens formés en 2018
La Région poursuit sa politique ambitieuse. Dans le cadre du PIC, en 2018, elle avait quasiment doublé l'effort régional, permettant à plus de 63 000 Franciliens de bénéficier d'un accompagnement pour un retour à l'emploi. Des dispositifs qui avaient permis de répondre aux besoins des métiers en tension identifiés en Île-de-France : dans le secteur sanitaire et social, les transports et la logistique, le numérique, l’hôtellerie, la restauration, le tourisme et l’alimentation. 60 % des bénéficiaires avaient retrouvé une place 6 mois après leur formation.

Photos : © Région Île-de-France ; Ludovic Le Couster/Picturetank