La rédaction

Transports : pas d'augmentation du passe Navigo en 2019

Les tarifs du passe Navigo et de la carte Imagine R resteront inchangés en 2019. Autre bonne nouvelle, les 27.000 places dans les parking relais deviendront gratuites pour les abonnés Navigo à compter de mars 2019.

Bonne nouvelle pour les usagers des transports en commun franciliens. Pour la 2e année consécutive, le tarif du passe Navigo, fixé à 75,20€ par mois depuis 2017, n'augmentera pas.  Idem pour le prix du forfait Imagine R (350€ par an), réservé aux lycéens et étudiants.

Un geste pour le pouvoir d'achat des Franciliens

Cette décision marque la volonté de la Région et d'Île-de-France Mobilités (IDFM), l'autorité organisatrice des transports, de faire un geste en faveur du pouvoir d'achat des Franciliens. « Il faut aussi que les territoires prennent leurs responsabilités, et que nous travaillions nous aussi à recoudre les blessures, en s’attaquant à la question du pouvoir d’achat », avait déclaré Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France et d'IDFM, le 9 décembre dernier, alors que le mouvement des Gilets jaunes durait déjà depuis plusieurs semaines. « 2 ans sans augmentation du passe Navigo d’affilée, ce n’était quasiment jamais arrivé. Et cela s’ajoute aux 2 mois de remboursements que nous avons obtenus de la SNCF pour les grèves d’avril et mai dernier », avait ajouté la présidente.

Le budget de fonctionnement des transports en Île-de-France atteint 10 Mds€ par an environ. Les voyageurs contribuent à hauteur de 38% de cette somme, le reste étant financé par les entreprises et les collectivités.

27.000 places de parking gratuites à partir de mars 2019
Autre bonne nouvelle pour ceux qui doivent également emprunter leur voiture pour aller à la gare : les 27.000 places disponibles dans les parkings relais d'Île-de-France, situés principalement en grande couronne, deviendront gratuites pour les abonnés détenteurs d'un Navigo à partir du mois de mars 2019. Une économie moyenne pour les usagers de 500€ par an. Coût estimé de la mise en place de la gratuité, qui doit être votée en février prochain : 15 M€, qui seront pris en charge par IDFM.