Une bibliothèque spacieuse et numérique pour l'université Paris Descartes à Malakoff

Financée par la Région, la nouvelle bibliothèque Jeanne-Chauvin du campus de Malakoff accueille 4 fois plus d'étudiants en droit, gestion et économie que celle qu'elle remplace, dans des espaces lumineux, connectés et modulables. Visite.

L'Île-de-France compte 663.000 étudiants. Logement, bourses, aides à la mobilité, santé : la Région œuvre pour la réussite de tous les étudiants franciliens. En 2018, 50 M€ on été consacrés à la construction de nouveaux bâtiments. Formations sanitaires et sociales, aide au financement de la mutuelle, à la mobilité internationale, Cordées de la réussite, bourse pour le Diplôme d'accès aux études universitaires (DAEU)... : des clefs pour accéder à la réussite sont données aux étudiants à travers de nombreux dispositifs (cliquez ici pour en savoir plus sur l'action de la Région dans l'enseignement supérieur).

Jeanne Chauvin, 1re Française docteur en droit
La nouvelle bibliothèque de l'université Paris Descartes construite sur le campus de la Faculté de droit, d’économie et de gestion à Malakoff (92) porte le nom de Jeanne Chauvin, 1re Française à soutenir son doctorat en droit (en 1893) et 1re femme avocate en France à plaider, en 1901.

Ouverte en juin 2018 et inaugurée le 14 décembre sur le campus de Malakoff (92), la bibliothèque universitaire Jeanne-Chauvin, dédiée au droit, à l’économie et à la gestion, est l’une des 12 bibliothèques spécialisées de l'université Paris Descartes. La Région a contribué à cette construction à hauteur de 8,3 M€.

.

400 places au lieu de 100 dans l'ancienne BU

La Clinique juridique
Lieu d’échanges et d’innovation, la bibliothèque Jeanne-Chauvin abrite désormais la Clinique juridique de l’université. Des contribuables sont reçus au sein de la bibliothèque, sur rendez-vous, pour des consultations juridiques gratuites et personnalisées (généralistes, santé, patrimoine). Celles-ci sont dispensées par des étudiants encadrés par des enseignants. Des études de cas grandeur nature qui les initient à leur futur métier. Déjà 600 étudiants sont impliqués dans ce dispositif.

C’est un véritable lieu de vie qui a été pensé : 2.500 m² sur 2 étages avec rayonnages thématiques et tables collectives de travail. Il vient remplacer 2 bibliothèques situées dans la Faculté et destinées, pour l’une, aux étudiants de licence, pour l’autre, aux étudiants chercheurs. La capacité d’accueil a été démultipliée, comme l'ont constaté Farrah, Margot, Anaïs et Sabrine, en 1re et 2e année de licence en droit : « On a toujours vécu avec une BU de 100 places. Avant, on ne pouvait pas s’asseoir ».

Plus de 400 places assises sont désormais disponibles. Et le taux d’occupation est souvent atteint. La lumière traversante, les matériaux nobles et colorés, les ouvertures visuelles internes et externes, les coins détente confèrent un grand confort au bâtiment, parfaitement intégré au campus et à l’architecture du quartier.

 

Des espaces modulables pour différents usages

Pour Amélie Morin-Fontaine, responsable de la bibliothèque universitaire, « une bibliothèque est un lieu qui évolue, qui change ». « Cette bibliothèque répond aux besoins continus et permanents des acteurs académiques mais aussi aux besoins ponctuels et particuliers », ajoute-t-elle. Une véritable culture de l’autonomie, de l’entraide et de la sociabilité est donc au cœur de ce nouvel équipement.

Émulation des révisions, simulations de plaidoiries… À travers les parois vitrées des 27 box qui entourent les lieux communs, on peut observer les groupes de travail en pleine effervescence, période de partiels oblige. Ces petites salles insonorisées permettent de s’isoler, seul ou en groupe, pour des sessions plus collaboratives ou une concentration optimale. Elles seront proposées à la réservation dès janvier 2019. Pour le groupe de Farrah, c’est une solution pratique pour les révisions : « On vient dans ce genre de salle pour pouvoir parler et surtout pour ça : les tableaux blancs. c'est génial pour prendre des notes quand on échange. »

Dans le village de carrels (espaces de lecture individuels), conçu en enfilade au 2e étage, tables-bars et chaises hautes ont remplacé les classiques tables d’étude. L’ambiance reste studieuse mais le niveau sonore monte d’un cran.

2 salles de formation de 12 et 24 places complètent cette offre (simulation d'entretiens d'embauche, rédaction de CV, formations à la recherche documentaire, mise à disposition des associations...)

Dès l’ouverture, nous avons eu la volonté d’observer des étudiants, leurs habitudes, leurs attentes, leur appropriation des services. Un atelier a d’ailleurs été lancé avec les designers, les bibliothécaires et les étudiants, pour concevoir une signalétique qui leur conviennent. Elle va être posée prochainement pour confirmer les espaces.

Amélie Morin-Fontaine, responsable de la bibliothèque universitaire, est épaulée par 11 équivalents temps plein et ponctuellement par des étudiants moniteurs.

 

Chiffres clés
27 salles de travail en groupe
2 salles de formation
5 espaces détente
32.000 ouvrages et plus de 200 revues
15.000 entrées enregistrées lors du 1er mois d’ouverture (septembre 2018)

Des équipements connectés et programmés

L’ensemble des espaces a été pensé en adéquation avec les usages pédagogiques actuels : écrans tactiles sur roulettes, catalogue de ressources numériques, borne d’emprunts et de retours d’ouvrages, prêts d’ordinateurs portables, possibilité de projections…Toutes les tables sont câblées pour répondre aux besoins informatiques des étudiants. Le wifi y est performant malgré la forte affluence, notamment en période d’examens. La gestion des énergies est elle aussi optimisée et automatisée. Luminosité et aération peuvent être commandées manuellement ou programmées.

Infos pratiques
Conception : atelier d’architecture Canal
Bibliothèque universitaire ouverte aux étudiants en droit, gestion et économie d’Île-de-France et aux étudiants malakoffiots,
Horaires : du lundi au vendredi de 8h à 20h et le samedi de 9h à 13h
Adresse : Faculté de droit de Paris Descartes, 10, avenue Pierre-Larousse, 92240 Malakoff

 Photos : © Olivier Jobard / MYOP

Tags